Horse and Pony

[RPG] Les terres sacrés des chevaux et des poneys vous ouvrent ses portes ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte du RPG

Aller en bas 
AuteurMessage
Scotis
Admin
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/06/2009

MessageSujet: Contexte du RPG   Mar 23 Juin - 20:35

Rien n'est plus agréable et respectable que la paix et la prospérité, avec la tiédeur qu'elles engendrent ...
Ces terres sont aujourd'hui comme un fruit mûr, un fruit qui aurait poussé dans l'insouciance, aux rayons du soleil ...

C'est peut-être ça, le bonheur ultime pour ces troupeaux de chevaux ...

Malheureusement ...
Certain ne peuvent le tolérer ! La tranquillité est un autre nom pour " prison " : elle les dégoûte et les oppresse ! Les jours s'y engendre vide de sens, sans stimulus, aucun. Il n'y a rien de valable a en attendre pour eux. L'histoire en est témoin : les chevaux n'ont jamais progressé qu'à travers les succession de pillage et de massacres. Ce sont toujours les conflits qui départage les vainqueurs des vaincus. Qui gagnera cette fois ? Des chevaux qui tiennent à leur liberté et à ce territoire plein de promesse qui donneront une nouvelle impulsion à l'histoire ! Ils soumettront les vaincus à leur volonté et se construiront un avenir ou l'ennuie n'existe pas et la guerre n'existera plus.

C'est facile de dire non au bonheur. Pour dire oui, il faut suer et retrousser ses manches, empoigner la vie à pleines mains et s'en mettre jusqu'aux coudes. C'est facile de dire non, même si on doit mourir. Il n'y a qu'à ne pas bouger et attendre. Attendre pour vivre, attendre même pour qu'on vous tue. C'est trop lâche. C'est une invention des hommes. Tu imagines un monde où les arbres auraient dit non contre la sève, où les bêtes auraient dit non contre l'instinct de la chasse ou de l'amour ? Les animaux, eux au moins, sont bon, simples et durs. Ils vont, se poussant les uns après les autres, courageusement, sur le même chemin. Et si ils tombent, les autres passent et il peut s'en perdre autant que l'on veut, il en restera toujours un de chaque espèce prêt à refaire des petits et à reprendre le même chemin avec le même courage, tous pareil à ceux qui sont passées avant. Il faut pourtant qu'il y en ai qui dise oui. Il faut pourtant qu'il y en ait qui mènent la barque. Cela prend l'eau de toutes parts, c'est plein de crimes, de bêtises, de misère ... Et le gouvernail est là qui ballotte. L'équipage ne veut plus rien faire, il ne pense qu'à piller la cale et les officiers sont déjà en train de se construire un petit radeau confortable, rien que pour eux, avec toute la provision d'eau douce pour tirer au moins leurs os de là. Et le mât craque, et le vent siffle, et les voiles vont se déchirer et toutes ces brutes vont mourir toutes ensemble, parce qu'elles ne pensent qu'à leur peau, à leur précieuse peau et à leurs petites affaires. Crois-tu, alors, qu'on a le temps de faire le raffiné, de savoir s'il faut dire " oui " ou " non ", de se demander s'il ne faudra pas payer trop cher un jour et si on pourra encore être vivant après ? On prend le bout de vois, on redresse devant la montagne d'eau et on cri un ordre, on sauve la peau des autres.

Ce n'est pas l'histoire qui nous fait, c'est nous qui faisons l'histoire ... Et vous, quel rôle jouerez-vous ? Trouveras-tu ton morceau de bonheur ? Qui seras-tu ?

Ces terres ne sont pas des terres comme vous en avez toujours vu ... Non ... Ces terres sont habitées de magie : elles sont l'essence de la vie. Havre de paix, paradis, donner-leur le nom que vous voulez. Chaque poulain né sur ces terres sont bénis des dieux, les terres elle-mêmes sont bénies des dieux. Ce territoire sans nom découpé en plusieurs terres n'est autre que le monde des chevaux, à jamais créé pour eux : ces terres sont l'accumulation des rêves de tous les chevaux ayant vécu sur terre, chaque parcelle de terre, chaque brin d'herbe, chaque rayon de soleil vient du rêve des chevaux. Il ne faut pas s'étonner si la vie équine y prospère : elle est faite pour elle et par elle. Mais des chevaux se rassemblent lentement sur le territoire, se regroupant en troupeau autour d'un même cheval, ils sont près à tout pour aider leur chef à détruire l'équilibre du territoire, à écraser les autres chevaux sous leurs sabots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://h-a-p.kanak.fr
 
Contexte du RPG
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Le Contexte du RPG
» Contexte & Saison 1
» Contexte : l'histoire de l'Entre monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse and Pony :: [Vie du forum] :: [Règlement]-
Sauter vers: